CAN 2014 – Tombeuse des Angolaises, la Tunisie se prend à rêver au titre

Le plus dur est fait pour les Tunisiennes qui après 10 minutes de prolongations, ont su imposer leur loi face aux Angolaises solides qui les avaient pourtant battues en phase de poules. Il leur restera encore une marche à gravir pour atteindre le Graal : battre un Congo Démocratique qui ne fait que progresser depuis le Mondial en Serbie (photo : face à la France, au Razel, par Sophie Durieux).

Des Tunisiennes qui prennent les devants

Battues 25-19 en phase de poules, les Tunisiennes avaient déjà montré leurs qualités, malgré de trop nombreuses erreurs. Essentiellement handicapées par la 5-1 angolaise, elles avaient fini par subir le jeu adverse, qui n’avait eu qu’à s’appuyer sur un repli défensif tunisien systématiquement en retard.

Le scénario a été bien différent aujourd’hui avec des Angolaises menées 4-1 dès les premières minutes, avant d’inscrire un 5-0 qui aurait pu être fatal aux joueuses de Paulo de Moura. C’est pourtant les co-équipières de Marcelina Kiala (en très grande forme avec 12 buts) qui ont lâché prise avec un passage à vide qui creuse l’écart jusqu’à 10-6. Avec seulement 2 buts d’avance au coup de sifflet, la Tunisie va trouver des failles en faisant monter ses ailières et ne lâchera rien dans cette demie qui a déjà des airs de finale.

… tétanisées par la révolte angolaise.

Le retour des vestiaires n’est que suite logique du premier acte, avec un tableau affichant un 21-18 réconfortant pour les co-équipières de Raja Toumi, à moins d’un quart d’heure de la fin. Il faut attendre le money-time pour constater une réaction d’orgueil de la part du collectif d’Eduardo : rattrapées à 4 minutes de la fin (25-25), les Maghrebines sont sonnées et laissent l’avantage aux filles de Luanda (25-26), obligeant De Moura à poser son temps-mort. Ce sont elles, les Tunisiennes, qui ont finalement dû batailler pour décrocher la prolongation : héroïne du jour, Rafika Marzouk a su ne pas trembler et tromper Teresa Almeida lors du jet de 7m accordé sur le buzzer.

Héroïne du jour, Rafika Marzouk a marqué le but de l’égalisation (photo : Maxula)

Il n’en fallait pas moins pour remobiliser les Aigles de Carthage qui proposent une défense magistrale pour rentabiliser leur sursis. Moins propres, les Angolaises concéderont trop de pénaltys à la star du jour : avec deux jets aux fond des filets, Rafika Marzouk donne l’avantage à ses partenaires avant les 5 ultimes minutes. Un avantage que la Tunisie s’emploiera à conserver, toujours grâce à Marzouk (2 pénaltys supplémentaires) pour atteindre sa troisième finale consécutive, dans l’euphorie générale :

L’exploit est unique, l’hystérie, totale. L’Angola, octuple tenant du titre est éliminé en demie-finale du championnat d’Afrique des Nations. La Tunisie se prend à rêver d’un titre qu’elle n’a remporté que deux fois au cours de son Histoire : le dernier, c’était en 1976, déjà en Algérie. Reste que le parcours est loin d’être terminé … le Congo Démocratique qui se dressera sur le chemin des Tunisiennes, en finale, a lui aussi de grandes ambitions.

Tout reste à faire pour l’Algérie

Dans l’autre demie-finale, le Congo Démocratique d’une Christiane Mwasesa intraitable depuis le début de la compétition (33 buts) s’est imposé face à l’Algérie (23-28) de la Brestoise Nabila Tizi, pourtant impeccable (9 réalisations).

Contrairement à la dernière édition, seules les 3 premières nations africaines seront qualifiées pour la coupe du Monde 2015, au Danemark. Plus qu’une médaille de bronze, c’est donc un ticket mondial que les Algériennes disputeront demain aux Angolaises.

Algérie – République Démocratique du Congo, salle Harcha, Alger : 23-28 (10-12).

Tunisie – Angola, salle Harcha, Alger : 30-31 (12-14/26-26).

Tunisie : Echraf Abdallah, Fadia Omrani, Noura Ben Slama – Nesrine Daoula, Asma Elghaoui (2), Fatma Sfar Ben Chker (1), Raja Toumi (5), Refka Hlaili, Ouided Kilani (1), Haifa Abdellak, Rafika Marzouk (6), Mouna Chebbah (9), Maroua Dhaouadi (4), Faten Yahiaoui, Ines Jaouadi (1), Manel Kouki (2). Pénalités : 6 x 2 min.

Sélectionneur : Paulo de Moura

Angola : Teresa Almeida, Maria Pedro – Joelma Viegas (2), Juliana Machado, Wuta Dombaxe (1), Magda Cazanga (3), Albertina Kossoma (1), Carolina Morais (4), Lurdes Monteiro (1), Isabel Guialo (1), Isabel Fernandes, Luisa Kiala, Marta Santos, Natalia Bernardo (3), Azenaide Carlos (2), Marcelina Kiala (12). Pénalités : 5 x 2 min.

Sélectionneur : Vivaldo Eduardo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :