Championnat hongrois : Győr prend sa revanche sur Ferencváros

Surprises par Ferencváros en ouverture de la saison (17-20), les joueuses de Győr ont pris leur revanche dans un match qui est désormais devenu le classico du championnat hongrois (photos : archives par Márta Kállai).

Une défense locale infranchissable

Il n’aura fallut qu’une heure à l’organisation pour vendre la totalité des billets disponibles pour la rencontre : dans une aréna pleine à craquer, les locales ont vite pris l’avantage par leur nouvelle championne du Monde, Eduarda Amorim. La défense orchestrée par Raphaëlle Tervel fait mouche et permet à son équipe de mener 4-0 après 5 minutes de jeu. Si Ferencváros trouve quelques failles, seule Szandra Zácsik ose et parvient à égaliser à la 10ème minute (5-5) alors qu’Ágnes Hornyák sort pour un coup discutable donné à Zsuzsanna Tomori. Alors que les deux camps sont au coude à coude, l’entrée de Katarina Bulatović va faire basculer le match : après une passe décisive, elle trouve le chemin des filets à 2 reprises pour donner 3 longueurs d’avance à Győr (10-7 à la 19ème). S’il est déjà difficile pour les joueuses de Gábor Elek de passer l’obstacle Tervel, il semble l’être encore plus de tromper Lunde : un repli tardif permettra cependant à Orsolya Vérten d’opérer une contre-attaque, à laquelle répondra immédiatement Amorim en doublant Cifra à 6m. Ferencváros n’y est pas et Tomori souffre : si elle parvient à trouver ses partenaires dans les intervalles (notamment Kovacsicz, 4 buts), elle peine à débloquer son compteur personnel. Difficile de ne pas penser à elle d’ailleurs lorsque pendant son temps mort, Ambros Martin déclare : « Tout est sous contrôle ». Avant la pause, la jeune Dorina Korsós y va même de son but : la remplaçante d’Ivett Szepesi (rupture du ligament croisé) se retrouve ainsi projetée dans le grand bain et maintient son équipe à 4 buts (14-10).

Anita Görbicz enchante son public

La deuxième période débute comme la première, sur un pénalty de Görbicz. L’entrée de Szikora lui fera manquer le suivant : un répit qui arrive à point nommé pour le club de la capitale. S’engage alors un duel de gardiennes : seule Zacsik (4 buts) parviendra à tromper Lunde avant qu’Heidi Løke ne punisse son adversaire. Le temps-mort pris par Elek pour casser le rythme imprimé par les championnes d’Europe lui est fatal : Anita Görbicz se lâche et trouve en plus Bernadett Bognár-Bódi sur l’aile. Mené 22-16 à un quart d’heure de la fin, Fradi déjoue et ne parvient pas à construire : sous les acclamations de son public, Görbicz permet même, d’une passe dans le dos, à Heidi Løke de continuer son festival (6 buts) et d’inscrire ce qui a sans doute été le but du match (27-17 à la 24ème). Avec cette victoire contre son dauphin, Győr prend une sérieuse option sur la première place de la saison régulière : une belle façon de célébrer le dernier match joué dans l’actuelle salle Mihály Magvassy. Construite en 1976, elle va être rénovée parallèlement à la construction de la nouvelle Audi Aréna, où auront lieu certains matchs de l’Euro et qui deviendra la nouvelle résidence de l’équipe (voir un aperçu ici).

Győri ETO KC – Ferencvárosi TC, 29-21 (14-10)

Győr : Lunde – Adrienn Orban, Ágnes Hornyák, Eduarda Amorim (4), Bernadett Bognár-Bódi (3), Katarina Bulatović (5), Anita Görbicz (1+3), Dóra Hornyák (1), Dorina Korsós (1), Aniko Kovacsics (4+1), Heidi Løke (6), Raphaëlle Tervel, Viktoria Soós. Coach : Ambros Martin.

Ferencváros : Elena Abramovich, Melinda Szikora – Anita Cifra (1), Monika Kovacsicz (4), Nerea Pena (2+1), Laura Steinbach (2), Piroska Szamoránsky (2), Adrienn Szarka (1), Zita Szucsánszki (1), Zsuzsanna Tomori (2), Orsolya Vérten (1), Szandra Zácsik (4). Coach : Gábor Elek.

Exclusion : Ágnes Hornyák.

Les meilleurs moments du match (la passe d’Anita Görbicz à 1’25) :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :